Le troisième Conseil d’administration de l’année s’est réuni ..

Lundi, 24 octobre, 2016

Le troisième Conseil d’administration de l’année s’est réuni le 18 octobre dernier, à Bordeaux. Je m’étais engagé sur la tenue d’une discussion - lors de chaque instance de cette année 2016 – sur l’évaluation et l’évolution du GIP Littoral Aquitain dans le contexte de la Nouvelle-Aquitaine. Une méthodologie d’actualisation du PDDLA, à l’échelle de l’ancienne Région est en cours. En parallèle, une première prise de contact avec les intercommunalités, le Conseil Départemental et les services de l’Etat de Charente-Maritime a eu lieu.

Ce Conseil a également porté sur des points techniques, avec deux sujets qui ont été validés, pour assurer le bon déroulement du programme de travail 2016, et en particulier pour permettre au GIP de monter les projets sur ces questions :

- le groupement de commandes pour des postes MNS mobiles, en pin maritime ;
- la suite du travail sur la qualité des eaux de baignade.

Les questions de risques côtiers ont été traitées dans le cadre du deuxième Comité de suivi de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière, réunion qui a permis, le même jour, de statuer sur le bon avancement des stratégies locales de gestion de la bande côtière dans les sept territoires prioritaires, et qui a permis la présentation par  Pascale GOT, Députée du Médoc, de la proposition de loi qu’elle a déposée avec Chantal BERTHELOT, Députée de Guyane, portant adaptation des territoires littoraux au changement climatique.

Le même sujet a été traité à Paris le lendemain, sous la Présidence des deux Députées et en ma présence, à l’Assemblée Nationale, dans le cadre du Comité national de gestion intégrée de la bande côtière. Ces avancées locales, régionales et nationales permettent de préfigurer le cadre de travail pour la gestion de l’érosion sur le long terme.

 

 

Renaud LAGRAVE
Président du GIP Littoral Aquitain
Vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Dernières actualités & veille médias

A la une

Relance du Comité national de gestion du trait de côte

La Présidence du groupe de suivi de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte a été proposée par le Ministre de l'environnement à Stéphane Buchou, Député de la Vendée. La première réunion du groupe de travail national se tiendra le 30 janvier 2018, pour amorcer les actions prévues au programme d'actions 2017-2019 de la stratégie nationale. 

Pour rappel, la stratégie nationale est articulée autour de quatre axes : A) Développer et partager la connaissance sur le trait de côte ; B) Élaborer et mettre en œuvre des stratégies territoriales partagées ; C) Développer les démarches expérimentales sur les territoires littoraux pour faciliter la recomposition spatiale ; D) Identifier les modalités d’intervention financière.

Plus d'informations

 

 

13/03/2018
Les 6 et 7 mars 2018, le GIP Littoral Aquitain a participé au 3ème congrès transfrontalier Uhinak sur le littoral et le changement climatique, à Irun. Cela a été l’occasion de présenter les premiers résultats de l’étude du GIP sur l’actualisation du diagnostic de sensibilité de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière. Cette stratégie régionale, qui définit une vision partagée entre...
09/03/2018
Une des actions identifiées dans le cadre de l'étude ADS porte sur le Coeur du Penon. Pour aller plus loin sur la faisabilité juridique, technique et financière d'un tel projet, la commune recherche un prestataire capable de l'accompagner. La consultation est accessible sur le site marchespublic.landespublic.org. Les offres sont attendues pour le 21 mars. Pour en savoir plus