La stratégie nationale

Le Grenelle de la Mer a proposé la définition d'une stratégie nationale et d’une méthodologie de gestion du trait de côte, du recul stratégique et de la défense contre la mer. Cet engagement, après concertation, a permis d’aboutir fin 2011 à la définition d'une stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte 2012–2015, sous-titrée "vers la relocalisation des activités et des biens". Pour faire suite à ce premier programme d’actions, un nouveau programme a été proposé en 2017.

La mise en œuvre de la stratégie nationale repose sur une responsabilité partagée entre l’état et les collectivités territoriales. Sur la base des principes communs et des recommandations stratégiques, le programme d’actions 2017-2019 s’organise autour de 5 axes :

  • Développer et partager la connaissance sur le trait de côte (Axe A) ;
  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies territoriales partagées (Axe B) ;
  • Développer des démarches expérimentales sur les territoires littoraux pour faciliter la recomposition spatiale (Axe C) ;
  • Identifier les modalités d’intervention financière (Axe D) ;
  • Communiquer, sensibiliser et former aux enjeux de la gestion du trait de côte (Axe transversal).

Depuis 2014, un comité national de suivi de la mise en oeuvre de la stratégie nationale a été mis en place. Deux élues ont été désignées co-présidentes de ce comité : Pascale Got, députée de la Gironde, et Chantal Berthelot, députée de Guyane. Le comité national de suivi a produit en octobre 2015 un rapport intitulé "40 mesures pour l'adaptation des territoires littoraux au changement climatique et à la gestion intégrée du trait de côte".

En 2016, les deux députées ont déposé une proposition de loi "portant adaptation des territoires littoraux au changement climatique", visant à mettre en place de nouveaux outils pour la gestion du risque érosion et la mise en oeuvre de la relocalisation.

Dernières actualités & veille médias

A la une

Relance du Comité national de gestion du trait de côte

La Présidence du groupe de suivi de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte a été proposée par le Ministre de l'environnement à Stéphane Buchou, Député de la Vendée. La première réunion du groupe de travail national se tiendra le 30 janvier 2018, pour amorcer les actions prévues au programme d'actions 2017-2019 de la stratégie nationale. 

Pour rappel, la stratégie nationale est articulée autour de quatre axes : A) Développer et partager la connaissance sur le trait de côte ; B) Élaborer et mettre en œuvre des stratégies territoriales partagées ; C) Développer les démarches expérimentales sur les territoires littoraux pour faciliter la recomposition spatiale ; D) Identifier les modalités d’intervention financière.

Plus d'informations

 

 

13/03/2018
Les 6 et 7 mars 2018, le GIP Littoral Aquitain a participé au 3ème congrès transfrontalier Uhinak sur le littoral et le changement climatique, à Irun. Cela a été l’occasion de présenter les premiers résultats de l’étude du GIP sur l’actualisation du diagnostic de sensibilité de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière. Cette stratégie régionale, qui définit une vision partagée entre...
09/03/2018
Une des actions identifiées dans le cadre de l'étude ADS porte sur le Coeur du Penon. Pour aller plus loin sur la faisabilité juridique, technique et financière d'un tel projet, la commune recherche un prestataire capable de l'accompagner. La consultation est accessible sur le site marchespublic.landespublic.org. Les offres sont attendues pour le 21 mars. Pour en savoir plus