Le suivi du trait de côte et l'Observatoire de la Côte Aquitaine

Le littoral, qui s’étend sur près de 270 km, est divisé en deux entités distinctes : la côte sableuse au nord du Cap St Martin à Biarritz, et la côte rocheuse au sud. Le risque d’érosion n’y est pas le même : sur la côte sableuse, on parle d’un aléa érosion marine, et sur la côte rocheuse d’un aléa mouvement de falaise. Cependant, qu’il soit marin ou lié à un mouvement de falaise, le recul du trait de côte est inéluctable et généralement irréversible.

L’Observatoire de la Côte Aquitaine, initié en 1996, est un outil d’aide à la décision pour la gestion et l’aménagement du littoral aquitain.

Son objectif est de mettre à la disposition de la population des informations relatives à l’érosion côtière et à la submersion marine. Ses actions sont multiples : mesures, suivis, expertises, diffusion des données et information…

L’Observatoire de la Côte Aquitaine est porté par deux opérateurs techniques que sont le BRGM et l’ONF, et co-financé par l’Europe (FEDER), l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine, les départements de la Gironde, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et le Syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon (SIBA). Un travail en étroite collaboration est mené avec le GIP Littoral Aquitain et les universités de Bordeaux (unité mixte de recherche EPOC), de Pau et des Pays de l’Adour (laboratoire SIAME) ainsi que le Centre de la mer de Biarritz (programme ERMMA).

Pour en savoir plus, visiter le site internet de l'Observatoire de la Côte Aquitaine.

Le suivi régulier du trait de côte a permis à l'Observatoire de la Côte Aquitaine de produire en 2011 une première projection des reculs du trait de côte aux horizons 2020 et 2040 (rapport BRGM-59095). Sur la base de cette connaissance de l'aléa, le GIP Littoral Aquitain a produit en 2012 la stratégie régionale de gestion de la bande côtière. Les reculs majeurs observés lors des tempêtes de l'hiver 2013/2014 ont rendu obsolète cette connaissance. Le GIP Littoral Aquitain a donc demandé à l'Observatoire de la Côte Aquitaine d'actualiser ses projections. Les nouveaux traits de côte prospectifs 2025 et 2050 ont été présentés en décembre 2016 (rapport BRMG-66277).

Dernières actualités & veille médias

A la une

Permettre un développement durable du surf 

Le 26 octobre dernier, ce sont près de 80 acteurs concernés par la filière surf qui se sont réunis à Capbreton. Pour permettre un développement durable de l’activité et de la pratique pour tous, dans un contexte marqué par une forte concurrence, un accroissement des conflits, et une activité caractérisée par une diversité d’usagers, les collectivités sont de plus en plus souvent confrontées à la nécessité de porter des mesures de régulation. Si ces mesures sont toutes motivées par la sécurité, elles ont un impact sur le développement socio-économique de la filière.

Le GIP Littoral anime depuis 2 ans un travail autour d’un Guide régional Surf, en partenariat avec la Fédération Française de Surf. Financé par l’Etat et la Région Nouvelle-Aquitaine, le Guide régional Surf apportera des réponses aux questions soulevées sur les plans juridiques, de l’aménagement, économiques et touristiques, de la sécurité, de la gouvernance et de l’organisation de l’activité surf en région. Il sera disponible à la fin de l’année 2018.

La réunion du 26 octobre a permis d’échanger sur cet outil, support technique pour une meilleure prise en compte de la glisse sur nos territoires littoraux. Cette rencontre a également permis de présenter l’enquête sur le métier de moniteur de surf, réalisée par la Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Nouvelle Aquitaine et le Pôle ressrouces national des sports de nature. 

Lien vers l'enquête métiers sur les professionnels du surf 

 

 

24/07/2018
Dans le cadre du renouvellement du projet littoral et de sa gouvernance à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, s’est déroulé le 5 juillet à Rochefort un séminaire thématique autour du défi de la préservation des territoires littoraux. Deuxième d’une série de quatre qui se poursuivent tout au long de l’année 2018, il a permis de réunir près de 80 personnes issues de toute la façade régionale. Ce temps...
20/06/2018
Dans le cadre du renouvellement du projet littoral et de sa gouvernance à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, s’est déroulé le 31 mai dernier un séminaire thématique autour du défi de l’attractivité des territoires littoraux. Premier d’une série de quatre qui se tiendront tout au long de l’année 2018, il a permis de réunir près de 110 personnes issues de toute la façade régionale. Ce temps privilégié a...