Etude sur l’organisation de l’espace

Depuis la fin de l’année 2012, la mise en œuvre d’une « Etude prospective sur l’organisation de l’espace littoral » a été identifiée comme l’une des missions prioritaires par les membres du GIP Littoral Aquitain.

L’objectif premier de cette troisième étude prospective (après celle sur le tourisme littoral et celle sur l'érosion) est d’abord de pouvoir enrichir la boite à outils que fournit le groupement à ses membres et partenaires et de proposer une intégration globale de l’ensemble des études et chantiers menés depuis 2009.  Ainsi, depuis 2 ans, le partenariat du GIP Littoral Aquitain, accompagné par les 9 territoires de Scot, anime un travail de réflexion sur les grands enjeux d’aménagement du littoral aquitain. C’est avant tout une démarche de dialogue, sans visée réglementaire entre élus, services de l’Etat,  techniciens et acteurs locaux sur les questions d’aménagement durable de l’espace. Elle vise à aboutir à une vision partagée et souhaitable du littoral aquitain en conciliant les spécificités locales et les enjeux de dimension régionale. L’étude devra également constituer une base à l’actualisation du Plan de Développement Durable du Littoral Aquitain.

Objectifs et principes

La méthodologie et les contenus de travail, validés en octobre 2012, ont mis en avant deux grandes phases de réalisation :

  • Phase 1 : Caractérisation des enjeux / Repérage et hiérarchisation des enjeux.
  • Phase 2 : Exercices prospectifs appliqués.

L’objectif de la phase 1 est la définition dune vision consolidée et hiérarchisée des enjeux d’aménagement et de protection. Quatre étapes de travail préalables ont été nécessaires pour aboutir à cette vision générale :

  • l’élaboration d’une note d’enjeux à dire d’experts : cette mission a été confiée à un groupement d’experts dans le cadre d’un marché d’étude ;
  • la caractérisation des dynamiques territoriales : ce travail, réalisé en partenariat avec les Agences d’urbanisme d’Aquitaine (Audap et A’urba) et l’Adacl, a permis de dresser un portrait dynamique du littoral aquitain avec la production d’éléments cartographiques et statistiques communs.
  • le repérage des enjeux dans les documents de planification : le GIP littoral aquitain s’est attaché à la lecture de l’ensemble des documents de planification et stratégiques (Scot, schémas régionaux, départementaux, etc). Le travail a été capitalisé sous la forme de fiches de lectures reprennant les grands enjeux de chaque territoire.
  • la définition des enjeux des espaces naturels agricoles et forestiers (NAF).

L’ensemble des contenus a été synthétisé dans un rapport sur les enjeux d’organisation de l’espace du littoral aquitain. 

L’objectif de la phase 2 est d’identifier les dynamiques à venir, de définir des perspectives possibles et d’éclairer les choix stratégiques. Cette phase démarrera début 2015, avec l’animation de deux groupes de travail sur les thématiques suivantes : la démographie littorale et le foncier.

Dernières actualités & veille médias

A la une

Journée Aménagement Durable des Stations : « En vacances, on oublie sa voiture »

Près de 90 personnes issues du partenariat  littoral se sont réunies le 6 juillet dernier à Marcheprime à l’occasion de la journée « En vacances, on oublie sa voiture » afin de continuer à réfléchir aux nouveaux modèles d’aménagement. A l’instar des conférences thématiques précédentes sur la réversibilité des aménagements et l’hôtellerie de plein-air, ...

Plus d'informations

07/07/2017
La côte sableuse pourrait perdre 50 mètres et la côte rocheuse 27 mètres d’ici 2050. Dans cette bande de terre gagnée naturellement par la mer, 5 800 logements sont menacés. Ces données confirment la très grande sensibilité à moyen terme du littoral aquitain au recul du trait de côte. La grande majorité de ces logements (5 220) sont aujourd’hui situés derrières des protections. Mais la pérennité...
21/06/2017
La troisième édition de Films & Companies, le festival international dédié aux contenus vidéos d'entreprises et institutionnels en France, vient de consacrer les meilleures créations. Le festival a réuni plus de de 400 festivaliers à La Baule les 30, 31 et 1er juin derniers. 201 films en compétition ont été visionnés par le jury présidé par Robin Leproux. Le prix principal Web TV - Webdoc a...