Aménagement durable des stations

Une des orientations validées dans l’étude prospective tourisme est de « permettre l’évolution des stations littorales dans le respect des identités et des spécificités territoriales ».

C’est sur cette base que le GIP Littoral Aquitain a lancé début 2013 un premier appel à candidature pour travailler sur l’évolution et l’adaptation des stations et territoires touristiques. Cet appel à candidatures a permis d’identifier trois territoires tests aux enjeux complémentaires : les communes d’Audenge et de Bidart ainsi que la communauté de communes de Mimizan.

Etude aménagement durable des stations et territoires touristiques

L'opération ADS a porté sur la réalisation de trois études de programmation sur chacun des sites tests. Après avoir révélé les enjeux et les périmètres d’intervention prioritaires, le livrable final de ces études permet d'encadrer le développement futur de chaque station et définit une vision stratégique proposant une planification dans le temps et dans l’espace des actions à engager afin de mettre en œuvre un projet d’aménagement cohérent et durable.

En complément des projets sur les trois sites tests, le Conseil d’administration du GIP Littoral Aquitain a souhaité qu’un volet régional soit élaboré à destination de l’ensemble des membres du GIP et notamment des collectivités qui souhaiteraient s’inscrire dans une démarche similaire. Le Référentiel d'Innnovation pour l'Aménagement Durable des Stations constitue un cadre de référence pour la modernisation et l’adaptation des stations touristiques du littoral aquitain.

Réalisée par un groupement d'experts (INterland, Indiggo, Scarabée et Acadie) sous maitrise d’ouvrage du GIP,  l’opération aménagement durable des stations, s'est cloturée lors d'une journée de restitution organisée le 10 septembre auprès du partenariat littoral. L'ensemble des échanges est retranscrit dans les actes de la journée thématique du 10 septembre 2015.

 

Premières réalisations Audenge, Mimizan, Bidart

A Audenge, la commune s’est engagée dans le renouvellement de sa principale offre d’hébergement en lien avec le positionnement éco touristique du territoire. Le partenariat avec le conservatoire du littoral et le département de la Gironde est renforcé : le devenir et la vocation du Château de Certes, édifice emblématique de la commune, se précise dans un cadre de réflexion partenariale. Pour en savoir plus

A Mimizan,  le département des Landes et la CdC de Mimizan se sont engagés dans une étude technique et réglementaire pour la réalisation du cheminement permettant de réaliser le tour du lac, premier acte de la structuration d’une offre lacustre complémentaire à l’offre balnéaire. Le travail avec les opérateurs présents sur cet espace va démarrer. Enfin, la commune de Mimizan poursuit l’élaboration de son Plan local pour l’Urbanisme en y intégrant de nouveaux principes de mobilités et de circulation (création d’un parking relais support de nouvelles pratiques de mobilité, suppression de parkings en front de mer…). Un nouveau gestionnaire au camping du lac a été retenu permettant de réaliser ainsi les investissemenets nécessaires à la remise à niveau de l'offre d'hébergement.

Enfin, à Bidart, la commune s'est engagée dans les acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du projet de voie verte le long de l'Uhabia ; les travaux pour la réalisation du cheminement le long de la vallée de l’Uhabia et démarreront en 2018, un signal fort en direction de la population sur les changements à venir sur le secteur. Pour en savoir plus

Relance de l'appel à candidatures 

Par décision de l'assemblée générale du 26 octobre 2015, les membres du GIP Littoral aquitain ont validé le renouvellement de l'opération et de proposer ainsi à de nouveaux territoires de bénéficier d'un accompagnement à la définition de leur projet d'aménagement durable et d'enclencher un mouvement en profondeur de requalification et d'adaptation des stations touristiques du littoral aquitain. L'appel à candidatures s'adresse à toutes les stations et territoires du littoral aquitain. 

Depuis, ce sont 4 nouveaux sites qui sont engagés dans la démarche Aménagement Durable des stations :

- la commune de Lacanau en Gironde, la commune de Seignosse dans les Landes et un groupement constitué des communes de Guéthary et Saint Jean de Luze (par décision du conseil d'administration du 2 mai 2016) 

- la commune de Soustons (par décision du conseil d'administration du 3 juillet 2017) 

A Seignosse, le comité de pilotage final de l'étude du 29 septembre 2017 a permis d'identifier les actions prioritaires à mettre en oeuvre par la commune et ses partenaires. Ainsi, la réalisation d'une boucle piétonne permettant de relier la plage du Penon au secteur des Bourdaines sera confiée à l'ONF ; l'aménagement d'un point nature à proximité de l'Etang Blanc sera confié au Syndicat Mixte Géolandes. Enfin, la commune soutenue par ses partenaires (Etat, Région, Département) poursuivra le travail d'étude pour préciser les conditions juridiques et financières de mise en oeuvre de l'opération Coeur du Penon, et lancera la mission de maitrise d'oeuvre pour réhabiliter la tête de plage. 

A Lacanau, et Guethary-Saint Jean de Luz, les études préalables sont en cours de finalisation ; alors que la réflexion a démarré à Soustons le 15 décembre 2017. 

           Référentiel d'Innovation pour l'Aménagement Durable des Stations 

Cycle d'animation de la Démarche ADS - Journées thématiques

Des fiches de synthèse sont également disponibles  : Etat des lieux et chiffres clés et Opportunités et enjeux

 

Revue de presse

Conférence NExT Station - Aménagement Durable des stations du 10 septembre 2015 : Article Aqui!

Journée ADS 6 juillet 2017 : en vacances, on oublie sa voiture : Article Aqui!

Point presse du 1er juillet 2013 : communiqué de presse et retours presse
Revue 308 Architectes d’Aquitaine
Les cahiers du tourisme Juin 2014
AQUI- L’industrie du tourisme-Juillet 2014
AQUI- Bilan tourisme été 2014- Aout 2014

Dernières actualités & veille médias

A la une

Lancement d'un appel d'offre pour la réalisation de l'occupation du sol historique du littoral aquitain

Par décision du conseil d'administration, les membres du GIP Littoral Aquitain ont souhaité lancer une étude sur l'évolution passée et future des espaces naturels, agricoles et forestiers (NAF) sur le littoral aquitain.

Cette étude doit servir de base commune et objective pour identifier les évolutions d’occupation du sol intervenues depuis 1985 sur le territoire des SCOT littoraux de l’ex-Aquitaine, éclairer les dynamiques spatiales en cours et à venir, mieux appréhender le devenir des espaces NAF, sensibiliser les territoires à la problématique de l’artificialisation des milieux, pour favoriser une gestion économe de l’espace, qui tienne compte du patrimoine naturel.

Dans ce cadre, le GIP Littoral Aquitain recherche un prestataire capable de l'accompagner dans la réalisation de l'occupation du sol historique sur le territoire des SCOT du littoral aquitain (à partir des orthophotos historiques) et la production de statistiques associées. Les offres sont attendues avant le 13/07/2018 à 17h00.

Lien vers la consultation publique

 

 

20/06/2018
Dans le cadre du renouvellement du projet littoral et de sa gouvernance à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, s’est déroulé le 31 mai dernier un séminaire thématique autour du défi de l’attractivité des territoires littoraux. Premier d’une série de quatre qui se tiendront tout au long de l’année 2018, il a permis de réunir près de 110 personnes issues de toute la façade régionale. Ce temps privilégié a...
13/03/2018
Les 6 et 7 mars 2018, le GIP Littoral Aquitain a participé au 3ème congrès transfrontalier Uhinak sur le littoral et le changement climatique, à Irun. Cela a été l’occasion de présenter les premiers résultats de l’étude du GIP sur l’actualisation du diagnostic de sensibilité de la stratégie régionale de gestion de la bande côtière. Cette stratégie régionale, qui définit une vision partagée entre...